A nouveau dire au revoir

Des fois le destin est cruel, et tu peux juste que laisse sortir ta colère.

Des fois le destin joue avec toi, et tu peux juste que suivre le jeu. Le mieux que tu peux.

Avec Monsieur, j’ai toujours su que nous voulions plusieurs, plus que deux. Même si la plupart de temps depuis que nous sommes parents, surement on a dû dire Non à la question, et pour quand le troisième ? -À vrai dire, la question a toujours était, et pour quand le garçon ?-

Et oui, nos plans de famille ça toujours reste pour nous. Nous n’aimons pas les questions, il y a tout temps. Quand tu dis Oui, que vous le cherchez, après tu entendre la question-expression…. Alors, pas encore ? Franchement, pas envie.

Donc, depuis le printemps nous cherchons, sans dire rien à personne, juste un affaire a nous deux. Pour les deux premiers, même avant de vraiment chercher, elles sont arrivées. Et oui, on sait, c’est un fait, on sait le faire, on est fertile. Et… comment dire, nous sommes encore.

Deux grossesses en moins de 4 moins.

Mais le destin est capricieux. J’ajouterai, Il est méchant, trop, même.

En été on y était enceinte, et les vacances d’août sont, vraiment, très bien passes. Le bonheur. En septembre, a 5SA + 6j, comment si ça aurait été un rêve. Tout perdu. L’inattendu, les douleurs physiques ceux que j’arrive à gérer et que un jour, ils ne sont plus là. Puis, la douleur de la perte, celui qui ne part pas.

Nous n’avions pas perdu espoir, après le feu vert du gynéco… pourquoi pas ressayer à nouveau ?

Dit et fait, fin octobre, 4 grossesse -et oui, la fausse couche ça compte comme grossesse-. Cette fois nous l’avons presque pas dis. La peur d’une nouvelle FCS. La peur de ce regard de pitié quand tu racontes qu’est que tu as traverse. Non, merci.

Fin novembre, a 7SA + 3j, à nouveau dire au revoir.

Le cauchemar qui revient.

La douleur qui ne part pas.

Comment apprendre à vivre avec ça ?

Quel a était notre erreur ?

Deux au revoir aussi peu de temps, comment remonter la situation ?

Le couple… sera-t-il notre couple assez solide pour savoir devenir plus forte ?

Oui, 4 grossesse, 2 filles, 2 au revoir.

Dur à gérer. Le mieux que nous pourrions.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s