Le bébé d’après et ce deuil pas permis

22 semaines de grossesse.

22 semaines que tout va bien.

22 semaines de stress que peu un peu laisse place a la calme.

Je voulais un bébé, un troisième, mais le chemin jusqu’à lui n’a pas été aussi facile que j’aurai cru.

Des fois et sans savoir trop pourquoi, je continu a pleurer les bébés que j’ai perdu l’année dernier. Et je pleure en silence, quand je suis seule, a l’abris de regards. Parce que cet troisième bébé est plutôt pour moi le cinquième et pas beaucoup personnes le sait. Parce que maintenant que il est là, il semble que je dois être contente, mais j’ai toujours envie de pleurer… de faire ce deuil non reconnu, ce deuil qui n’est pas permis d’exprimer, ce deuil qui me fait vouloir contrôler tout, tous les petits détails de cette nouvelle grossesse.

Des fois les moments me dépassent, ça fait quelque jours que nous avons su, si c’est lui, ou elle… et j’envie de le garder juste pour moi, pour nous. Mais… l’autre part n’est pas du même avis, mais… l’autre part l’a déjà annonce et ça m’enerve. Trop. Et même si c’est normal de sa part, et que je sais que c’est comme ça, le bébé est aussi a lui… mais ça m’enerve… les relations ne sont toujours pas faciles… surtout quand le pack famille politique est juste en trop.

Et juste, dans ce moment là, quand le deuil prendre sa force et tout m’enerve.

Toi, mon bébé d’après tu me fais signe que tu est bien là.

Que tout va bien.

Presque 23 semaines.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s